Marcorel, formation en design graphique, développement front-end et communication digitale

CIF (congé individuel de formation)

Quelle formation pour un CIF ?

Vous pouvez accéder à nos formations de longue durée quel que soit votre statut (CDI, CDD, intermittent ou intérimaire) :

  • infographie chaîne graphique / multimédia (certifiée niveau 3)
  • chargé(e) de communication (certifiée niveau 2)

Conditions d’obtention d’un CIF :

  1. Tout salarié en CDI (contrat à durée indéterminée) peut bénéficier d’un congé individuel de formation. s’il justifie de 24 mois, consécutifs ou non, en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise actuelle.
    Tout salarié CDI qui veut recourir au congé individuel de formation doit s’adresser, pour bénéficier d’une prise en charge financière, à l’organisme paritaire collecteur agréé (ou OPCA) auquel l’entreprise verse sa contribution pour en connaître les délais et les procédures de constitution de dossier..
  2. Le salarié en CDD (contrat à durée déterminée) doit avoir travaillé 24 mois, consécutifs ou non, en qualité de salarié au cours des 5 dernières années et avoir effectué un contrat de travail à durée déterminée de 4 mois, consécutifs ou non, au cours des 12 derniers mois avec une exception depuis 2013 pour les jeunes de moins de 26 ans. Ces derniers doivent justifier de 12 mois (et non plus 24) de contrat, consécutifs ou non, au cours des cinq dernières années, dont 4 mois au cours de la dernière année.
    Le début de l’action de formation doit se situer au plus tard 12 mois après le terme du dernier contrat.
    Les dépenses liées à la réalisation de cette formation sont prises en charge par l’organisme paritaire dont relève l’entreprise dans laquelle a été exécuté le dernier CDD.
  3. Les salariés intérimaires relèvent du dispositif CIF-intérimaire du FAF.TT qui a le statut d’OPCA.
    Pour en bénéficier, l’intérimaire doit déposer sa demande d’autorisation d’absence en cours de mission ou dans un délai maximum de 3 mois après son dernier jour de mission.
    L’intérimaire doit comptabiliser 1600 heures dans le travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire qui signe son autorisation d’absence.
  4. Les intermittents doivent justifier d’une ancienneté professionnelle de deux années et d’un volume d’activité de 220 jours de travail ou cachets répartis sur les deux à cinq dernières années en fonction de son activité .
    Il leur est recommandé de se rapprocher de l’AFDAS, organisme de financement des formations pour les intermittents.

Marcorel vous aide à la constitution de votre dossier et vous guide dans vos démarches.

Pour tous renseignements complémentaires ou pour un rendez-vous, n’hésitez pas à nous contacter :

tél : 01 53 98 88 44
mail : info@marcorel.com